Florence Lebailly, chorégraphe

Florence Lebailly, chorégraphe
Florence Lebailly, artiste chorégraphique et pédagogue, titulaire du Certificat d’Aptitude de professeur de danse, s’attache à croiser les disciplines artistiques, en collaborant tout particulièrement avec des musiciens aux horizons et esthétiques variés, cherchant ainsi à questionner les fondamentaux de la création contemporaine. L’héritage de la danse moderne du début du XXème siècle dialogue avec sa démarche de création, alliant le corps et la musicalité de celui-ci.
Partageant le travail de Françoise et Dominique Dupuy, notamment auprès de Brigitte Hyon, elle interprète plusieurs créations dont Miroirs d’espace, Partita, et Naturale. L’espace de scène est alors partagé entre danseurs et musiciens, sur des musiques de Georges Crumb, Jean-Sébastien Bach et Luciano Berio.
Dans son parcours de pédagogue, elle enseigne en conservatoire (successivement Le Havre, Caen, Orsay), et intervient auprès des publics de l’éducation artistique et culturelle, ou encore auprès de danseurs aux Rencontres Internationales de Danse Contemporaine.
De 2012 à 2018, au Centre national de la danse, elle œuvre à la promotion de la culture, en mettant la pratique de la danse pour tous au cœur de son propos, tant dans la coordination et mise en œuvre de projet d’EAC qu’en tant que formateur de formateur pour les Délégations Académiques aux Arts et à la Culture, ou plus récemment pour le PREAC de la région Auvergne Rhône Alpes.

Depuis 2013, elle mène une recherche approfondie sur le lien entre mouvement dansé et voix chantée au sein de la compagnie Répète un peu pour voir, donnant naissance à deux spectacles (environ trente représentations), et proposant de nombreuses masterclass et formations (rectorat de Rouen, conservatoire de Grand-Couronne et Val-de-Reuil, Cirque-Théâtre d’Elbeuf, association l’Art et la Manière, festival de la Voix de Châteauroux…).

En septembre 2018, elle rejoint l’équipe enseignante du Conservatoire de Rouen et développe sa recherche de création artistique au sein de la Compagnie Répète un peu pour voir.